Quel type de bâtiment pour aider votre entreprise à aller de l’avant ?

Les types de bâtiments de stockage sont aussi divers et variés que les besoins auxquels ils répondent : mais alors quel bâtiment choisir pour votre entreprise ? Profitez d’une vue d’ensemble grâce à notre guide qui porte sur les quatre principaux types de bâtiments industriels. Comparez aisément et rapidement les avantages et les inconvénients des bâtiments en aluminium, en acier, en bois et en béton.

 

| Durée de lecture: 5min.

Un bâtiment de stockage adapté constitue la première étape sur votre chemin vers la réussite. Que vous soyez dans le domaine automobile, agroalimentaire, logistique, de la construction ou du conditionnement, les exigences en matière de bâtiment de stockage sont très différentes. Vos collaborateurs y passeront leur journée de travail, des marchandises de grande valeur y seront stockées, des machines y seront utilisées ou installées. Le rapport qualité/prix est un composant essentiel. De plus en plus d’entreprises s’intéressent par ailleurs à la durabilité des constructions. Est-il possible de démonter facilement les bâtiments sans laisser aucune trace ? Les matériaux se recyclent-ils bien ? Quels types de bâtiments permettent aux entreprises du secteur de réagir rapidement et en toute rentabilité à l’évolution des besoins du marché ?

Nous examinons quatre matériaux de construction dans cinq catégories : nous avons analysé les matériaux, la flexibilité, la durée d’installation, les coûts et la durabilité. Quel matériau est le plus adapté à un bâtiment de stockage : aluminium, acier, bois ou béton ? Découvrez ceux qui répondent le mieux aux besoins de votre entreprise.

Aluminium : légèreté et flexibilité

  • Poids faible
  • Traitement facile
  • Protection naturelle contre la corrosion
  • Durée de vie certifiée jusqu’à 50 ans
  • 100 % recyclable
  • Jusqu’à 40 m de largeur autoportante
  • Construction modulaire avec une statique validée par le TÜV
  • Non fixe
  • En cas d’incendie, moins bonne résistance par rapport à un bâtiment massif

L’aluminium est avant tout léger. Avec une densité de 2,6 à 2,8 grammes par cm³, cet alliage léger ne représente qu’environ 30 % de la densité de l’acier. Vous réduisez donc les frais de transport. Dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin de réaliser de fondations. Grâce à sa malléabilité optimale, il est très facile de travailler l’aluminium lors de la phase de fabrication. Avec ces caractéristiques uniques, ce métal léger est un matériau très demandé. Les géométries optimisées des profilés assurent la stabilité nécessaire avec des durées de vie allant jusqu’à 50 ans. La protection naturelle contre la corrosion est un autre avantage non négligeable. Lorsque cet alliage léger entre en contact avec de l’oxygène, il se recouvre d’une couche d’oxyde. L’aluminium est ainsi protégé et vous faites des économies.

Les composants préfabriqués sont installés sur place en très peu de temps. Il est possible de monter un bâtiment de 1 000 m² en 5 jours ouvrables. La production d’aluminium, comme les autres matériaux, exige énormément d’énergie. Toutefois, cet alliage léger peut être remis en fusion ultérieurement après utilisation sans perte de qualité en consommant très peu d’énergie. Ces composants peuvent ainsi être recyclés à 100 %.   

 

Bois : le confort en ligne de mire

  • Poids faible
  • Capacité de charge élevée
  • Caractéristiques isolantes naturelles
  • Atmosphère intérieure agréable
  • Ressource renouvelable
  • En cas d’incendie, moins bonne résistance par rapport à un bâtiment massif
  • Nécessite plus d’entretien

 

En tant que ressource renouvelable, le bois intègre la durabilité dans son ADN. Chaleur, couleurs claires, l’odeur de la forêt : impossible de se tromper avec ces associations. Ce matériau séduit par ses caractéristiques isolantes naturelles et confère une atmosphère intérieure agréable. Étant donné que la structure spécifique des cellules emmagasine la chaleur au lieu de la renvoyer vers l’extérieur, les bâtiments en bois respectent les standards basse consommation d’énergie ou ceux applicables aux maisons passives. Par ailleurs, les clients convaincus ne se laissent pas dissuader par les prix plus élevés.

En cas d’installation en extérieur, la longévité joue un rôle prépondérant. Votre bâtiment sera pérenne grâce à un séchage approprié du bois qui ne laisse ainsi aucune chance aux champignons et aux moisissures. En termes de poids, le bois peut également marquer des points. Plus léger que l'acier, il affiche une capacité de charge élevée et peut même concurrencer le béton en matière de résistance à la compression. Du point de vue des pompiers, le bois se consume de manière très contrôlée en cas d’urgence, il constitue donc un choix judicieux concernant la protection anti-incendie.

Acier : le classique

  • Capacité de charge élevée

  • Transformation facile

  • Possibilité de statique individuelle avec de grandes largeurs en portée libre

  • Presque à 100 % recyclable

  • Non fixe

  • En cas d’incendie, moins bonne résistance par rapport à un bâtiment massif
  • Sujet à la corrosion
  • Plus lourd que l’aluminium, donc coûts de transport plus élevés et fondation obligatoire

 

L’acier affiche une capacité de charge élevée. Il est donc possible de construire des bâtiments minces, aux formes inhabituelles ou à la portée importante. C’est ce qui le rend particulièrement attractif et ce qui explique pourquoi il est le matériau de construction le plus polyvalent. La fabrication de ce composant est plus complexe que l’aluminium. Même s’il existe déjà des éléments modulables pour la construction de bâtiments, vous aurez souvent besoin d’une statique individuelle qui prend du temps lors de la planification. Le montage du bâtiment en soi est très rapide. L’acier est considérablement plus lourd que l’aluminium, c’est pourquoi vous devrez réaliser une fondation en règle générale. Cela implique que le montage sera retardé d’environ quatre semaines.

L’acier est plus enclin à la corrosion. Vous devez donc investir dans des profilés en inox plus onéreux de meilleure qualité ou appliquer un traitement spécial sur l’acier. D’un point de vue écologique, l’acier n’est pas un trop mauvais élève. Certes, l’industrie sidérurgique est un gros consommateur d’énergie, mais l’acier peut être recyclé plusieurs fois.

Béton : un bon matériau durable

  • Longue durée de vie
  • Construction de plusieurs étages possible
  • Bonne isolation thermique et phonique
  • Grande résistance au feu jusqu’à 1 100 °C
  • Pas résistant aux acides
  • Fixe
  • Nécessité de prévoir de plus grandes surfaces portantes que pour les piliers en acier

 

Le béton armé est un matériau artificiel qui réunit les meilleures caractéristiques du béton et des armatures en acier. Si vous choisissez cette variante, vous aurez la certitude suivante : ce bâtiment de stockage restera précisément à l’endroit où il a été construit. Ce matériau se distingue tout particulièrement par sa longue durée de vie. Étant donné que vous devez prévoir une fondation et tenir compte des temps de séchage, le montage est plus long et plus onéreux. Vous pouvez toutefois envisager un montage à partir de pièces finies. Les coûts sont nettement plus élevés que pour des bâtiments en aluminium ou en acier. Vous ne devez pas non plus oublier le poids considérablement plus important qui vous oblige à prévoir des surfaces portantes plus vastes. Le béton hautement réfractaire s’avère particulièrement intéressant, car il résiste sans fissurer à des températures supérieures à 1 100 degrés Celsius. En revanche, ce matériau affiche une plus faible résistance aux acides. Il peut être partiellement recyclé. Vous pouvez également construire des bâtiments de plusieurs étages. En matière d’isolation thermique et phonique, les murs en béton ont une longueur d’avance. Si seule la structure du bâtiment est réalisée en béton armé, vous pouvez ajouter des parois en tôle trapézoïdale.

S’agissant de la rentabilité, les bâtiments en béton marquent un peu moins de points. Ils sont fixes et ne peuvent pas être déplacés, ce qui limite le nombre d’acheteurs potentiels en cas de revente.

Quel type de bâtiment est le plus flexible ?

Les bâtiments en aluminium arrivent en tête. Les pièces en aluminium sont fixées ou vissées au sol lors du montage. Comme elles ne sont pas soudées (contrairement aux profilés en acier), vous pouvez les installer très facilement, mais aussi les démonter ultérieurement en toute simplicité. Au lieu d’une fondation, vous pouvez souvent procéder à un ancrage à l’aide de pitons acier, ce qui vous permet de démonter ensuite un bâtiment en aluminium sans laisser de traces. Il est possible de réutiliser presque à 100 % les pièces restantes des bâtiments en aluminium en location. Les clients qui n’ont plus besoin de leur bâtiment peuvent dès lors le revendre. Une semaine plus tard, ils profiteront d’un tout nouvel espace. Par ailleurs, grâce à leurs éléments modulables, les bâtiments peuvent être agrandis en toute flexibilité. Les entreprises réagissent ainsi sans tarder à l’évolution de leurs besoins de stockage.

Vous pouvez également modifier la taille de vos bâtiments en acier ou les démonter entièrement. C’est un peu plus complexe qu’avec des bâtiments en aluminium, car les jonctions des bâtiments en acier sont principalement soudées. Vous pouvez aussi reconstruire des bâtiments en acier ailleurs, ce qui vous permet de les revendre et d’utiliser le terrain à d’autres fins. Le matériau est quasiment recyclable à 100 %.

Démonter et remonter des bâtiments en bois se révèle très complexe, et généralement pas rentable. Dans le cas des bâtiments en béton, le terrain doit être adapté. Lorsque le bâtiment est en place, il ne bouge plus, et ce, pour les prochaines décennies.

Bilan

Si vous avez besoin d’un bâtiment de stockage, vous devez clairement déterminer les besoins auxquels il doit répondre. Si vous avez besoin d’espace de stockage flexible rapidement, vous choisirez plutôt un autre type de structure qu’une entreprise qui souhaite un bâtiment fixe à utiliser pendant plusieurs décennies. Les exigences en termes d’isolation thermique ou phonique sont bien différentes si vous installez des marchandises ou des machines dans le bâtiment ou si vos collaborateurs y travaillent constamment. Les règles suivantes s’appliquent : Les systèmes modulables sont toujours moins onéreux que des solutions individuelles. Outre les coûts du bâtiment, vous devez tenir compte des coûts de la fondation, des différents équipements, des possibilités de revente et des options de location à moindre coût.

Si vous recherchez une solution très écologique, les bâtiments en bois constituent la solution la plus durable. Les bâtiments en béton se distinguent par leur longue durée de vie, leur résistance au feu et la possibilité de construire plusieurs étages. L’acier est un matériau d’excellence pour les bâtiments individuels avec des portées inhabituelles, mais aussi pour les bâtiments modulaires. Les bâtiments démontables en aluminium avec ancrage économique à l’aide de pitons acier représentent le moyen le plus simple et le plus rapide d’augmenter votre surface de stockage et de vous adapter en toute flexibilité à l’évolution de vos besoins.

Partager cet article

Vous souhaitez plus d'informations?